Les français sont de moins en moins attirés par le poker en ligne. En revanche ils sont de plus en plus nombreux à jouer à d’autres jeux de casino en ligne

Les français semblent délaisser le poker en ligne depuis plusieurs années, contrairement à certains jeux de casino en ligne comme le blackjack ou les machines à sous qui suscitent un engouement toujours croissant.

En 2010, le gouvernement autorisait le poker en ligne en France, ce qui avait engendré un véritablement engouement de la part des français. Jusqu’en 2011, les opérateurs ont ainsi enregistré des résultats très positifs. Mais cet enthousiasme s’est vite estompé si l’on en croit les statistiques publiées par l’Arjel. En effet, en 2014, les mises étaient bien moins importantes qu’en 2011, en atteignant 4,5 milliards d’euros contre 6,5 milliards trois ans auparavant.

Cependant, les tournois de poker enregistrent toujours des résultats encourageants en étant même en progression croissante. Les mises relatives aux tournois atteignaient ainsi 1,5 milliards d’euros l’an dernier. Mais ces revenus sont insuffisants pour les professionnels du secteur. Le PMU a par exemple subi une baisse de 12% des mises durant le dernier trimestre de l’année dernière. D’autres opérateurs ferment même leurs portes comme MyJoaPok, une ex room de poker en ligne qui vient de faire faillite. Précisons que la lourde fiscalité qui encadre ce marché peut également être à l’origine de ce déclin, au même titre que la concurrence déloyale de room non-autorisées.

Cette situation pousse ainsi certains acteurs à élargir leur activité. C’est le cas de Pokerstars qui s’est par exemple lancé dans les jeux de casino afin de rééquilibrer ses revenus. Le gouvernement est également en train de mettre en place un projet de loi en vue de pallier cette décroissance.

There are no comments yet, add one below.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*